Paramètres

Taille police

ECRAN

Contrôles

Au XVIIIe siècle

Au XVIIIe siècle

Durant presque tout ce siècle, jusqu'en 1789, le château, est l’apanage des Orléans.

Dès 1710, de gros travaux d'aménagement sont entrepris. Des portes, des grilles et des fenêtres sont installées au donjon, ainsi que des guichets. En fait, la grosse tour va devenir une prison.

En 1743, le duc d'Orléans permet au gouverneur de Dourdan, le comte Thibaud de la Brousse de Verteillac, de démolir plusieurs bâtiments, pour transformer les anciennes granges en grenier à sel. Le pont-levis, maintes fois entretenu par Jean-François Regnard, de ses deniers, est démoli en 1742, un pont dormant est construit, dont les pierres sont empruntées à la tour Sud, qui va ainsi être abaissée d'environ trois mètres cinquante.

La bande à Renard, composée de 36 bandits de grand chemin, qui écumait la région, vers 1760, est arrêtée et emprisonnée dans le donjon, avant le jugement. Plusieurs malfaiteurs sont torturés et exécutés sur la place du Marché aux Grains, en 1766. La bande d'Orgères lui succéda une vingtaine d'années plus tard, dans la forêt de Montargis. Les bandits chantaient "Dedans Dourdan ils sont méchants...". Ces derniers brigands furent exécutés en 1800.

En 1789, à la veille des Etats-Généraux, a lieu au château l'assemblée des trois ordres du bailliage de Dourdan, pour préparer les élections et remplir les cahiers de doléance.

En 1791, le château de Dourdan devient prison départementale.

 

News Letter

Vous êtes ici : Home Château Histoire Au XVIIIe siècle