Paramètres

Taille police

ECRAN

Contrôles

Au XIXe siècle

Au XIXe siècle

En 1818, la prison départementale est transférée à Poissy.

Le vieux bâtiment de Harley de Sancy est démoli. L'administration forestière s'installe au château, dans les deux tours d'entrée et grenier à sel. Une école communale de garçons est créée au rez-de-chaussée du grenier à sel. Pour que les deux administrations soient indépendantes, un pont de pierre donnant sur la rue de Chartres est construit, réservant une entrée aux enfants.

En 1852, l'Inspection des forêts est transférée à Rambouillet. Le château de Dourdan faillit alors disparaître convoité par des marchands de pierres. L'affaire ne se fait pas et un notable de Dourdan, Amédée Guénée, devient propriétaire du château.

Pendant 11 ans, il s'emploie à restaurer l'édifice, en partie en ruine. Il va notamment faire construire l'escalier au sud, donnant accès aux fossés. A sa mort en 1863, son cousin, Ludovic Guyot hérite du château. Quelques mois plus tard celui-ci meurt à son tour et son épouse et ses enfants en deviennent propriétaires.

Le 19 mars 1889, Joseph Guyot décide de racheter la part de sa sœur et devient donc l’unique propriétaire du château de Dourdan mais à condition que pendant quarante ans, un droit de préemption puisse être exercé par Madame Juglar ou ses représentants en cas de vente. La vente ne pourrait avoir lieu que si Madame Juglar ou ses représentants renonçaient à exercer leur droit de préemption.

Joseph Guyot est avocat mais de santé fragile, il vit de ses rentes. Il transforme le grenier à sel en appartement dans le style néo-gothique de l'époque. Il s'intéresse à l'histoire du château et de la ville et va ainsi, pendant plusieurs années, effectuer des recherches en archives et correspondre avec les sociétés historiques et patrimoniales.

Joseph Guyot publie, en 1869, le livre de référence : "Chronique d'une ancienne ville royale, Dourdan".

 

News Letter

Vous êtes ici : Home Château Histoire Au XIXe siècle