Paramètres

Taille police

ECRAN

Contrôles

Jardin Médiéval

Plantes alimentaires

(point rose)

 

 

Ail -  Allium  sativum L

Légume et condiment.

Arroche - Atriplex hortensis L.

On mange les feuilles comme des épinards.

 

Armoise ou aurone

Artemisia abrotanum L.

Les feuilles fraîches, au goût citronné, peuvent servir à aromatiser les salades, les viandes grasses, le vinaigre, les sauces, les gâteaux ou encore pour apprêter des viandes rôties – comme le bœuf ou le porc – et des poissons, notamment l’anguille

Mente-coq ou Balsamite

Balsamita major L.

Les feuilles, de saveur un peu amère, sont utilisées pour aromatiser les poulets rôtis, les salades et les liqueurs.

Bardane

Arctium lappa L.

La racine de bardane se consomme cuite. Elle s'accommode à la manière des salsifis. Les jeunes pousses peuvent se manger comme des asperges.

Bette ou blette

Beta vulgaris L.

Les feuilles sont mangées entières (poirée). Les côtes ou cardes sont  consommées dans nos régions.

Les musulmans consomment aussi la racine et en font du pain.

Bourrache

Borago officinalis L

Le goût des fleurs rappelle la saveur de l'huître, alors que celui des feuilles rappelle la saveur acidulée du concombre.

Chardon-marie

Silybum marianum L.

On consomme les feuilles débarrassées des épines, le fond des capitules et les racines bouillies.

Chou rave

Brassica oleracea L

Cru, râpé en salade. Cuit, coupé en tranche il peut s'accommoder de diverses façons : potage, ragoût, sauté...

Cardon

Cynara cardunculus L.

Les côtes de cardon, ou cardes, au goût assez proche de celui de l'artichaut, se consomment cuites. 

Coloquinte

Citrullus colocynthis Schrad.

Les graines sont comestibles.

Sec est utilisée pour fabriquer des objets.

Echalote

Allium ascalonicum L.

Les bulbes crus servent à aromatiser les crudités ; cuits, ils entrent dans la confection de sauces ou accompagnent les plats de viande.

Fenugrec

Trigonella foenum-graecum L.

Plante utilisée pour l’engraissement.

Vertus diététiques, aphrodisiaque.

Fève

Vicia faba L.

Les graines sont consommées fraîches ou sèches.

Gousses et fleurs aromatiques.

Gourde - calebasse

Lagenaria siceraria L.

Jeune, le fruit est mangé comme le concombre.

Guimauve

Althea officinalis L.

Entre dans la composition des potages.

Laitue lactuca sativa L.

Salade verte

Lentille -  Lens culinaris

Légume sec.

Mongette

Vigna unguiculata L.

Plante potagère dont les gousses et graines sont comestibles.

Oignon

Allium cepa L.

A la fois légume et condiment, il peut se consommer cru, cuit ou confit au vinaigre.

Panais

Pastinaca sativa L.

Se consomme cuit en soupes, potages, pot-au-feu, purée… il supporte tout type de cuisson. Cru, râpé avec un jus de citron.

Poireau

Allium porrum L.

Mangés froids en vinaigrette, ou chauds en potage, tartes, quiches, potées, pot-au-feu ...

Pois- Pisum sativum L.

Frais ou secs, aliment riche en énergie et en protéines.

Tanaisie

Tanacetum vulgare

Jeunes feuilles utilisées pour les omelettes et les salades.

Graines condimentaires.

 

 

Ces plantes sont recommandées par Charlemagne, dans le Capitulaire De Villis de l’an 812,

 

afin qu’elles soient cultivées dans les jardins du domaine royal.

Jardin médiéval

Sources historiques

Le plus ancien répertoire des plantes cultivées dans l’occident chrétien est celui de l’ordonnance de Charlemagne, dite Capitulaire De villis, promulguée vers 795, peut-être à l’intention des domaines impériaux du sud de la France. C’est une liste de la flore usuelle de base : 88 végétaux considérés comme les plus importants en médecine et sur les tables. Cette liste ne représente qu’une faible partie du savoir botanique de l’Antiquité. Au 1er siècle, le grec Dioscoride citait plus de 500 remèdes végétaux dans son De materia medica. Mais cette vaste connaissance ne se diffusera au sud de l’Europe qu’après l’an Mille grâce aux Arabes.

Lire la suite : Jardin médiéval

News Letter

Vous êtes ici : Home Activités Jardins Jardin Médiéval